Katayoun Rouhi  

Galerie AB, ZURICH (FR)

« Quelques éléments fonctionnent comme un fil rouge à travers ces oeuvres : une petite fille vus de derrière est debout devant un arbre et écrit sur ??son tronc ou à pied le long d’un chemin forestier entouré par des rangées d’arbres minuscules. Regardons de plus près, on peut voir que, dans certaines représentations de l’arbre et dans d’autres illustrations de la jeune fille, parfois même les deux, se dissoudre dans calligraphie persane. Il s’agit d’un poème composé par l’artiste, mais écrit à l’envers il ne peut pas être lu.

Le titre de la série insinue à Horace en histoire de l’art bien connu énoncé « Ut pictura poesis ». Il voulait dire que la poésie ressemble à la peinture et a déclenché une longue bataille entre les philosophes, les artistes et les poètes par rapport à la question de savoir quelle forme d’art donnerait le plaisir le plus esthétique. En échangeant les mots "poesis" et "pictura" Katayoun montre que les deux sont liés entre eux et les deux vont ensemble, main dans la main. La relativité des choses - tout n’est qu’une question de point de vue - est l’un des aspects majeurs de Rouhi. » - Anna Fech

SITE DE L’EXPOSITION : http://www.ab-gallery.com/en/exhibitions/events/2013-04-10-katayoun-rouhi.php

CATALOGUE DE L’EXPOSITION :

  PDF - 866.5 ko